Gouvernance

Les différents niveaux de gouvernance de DISTAM sont les suivants :

Direction collégiale du consortium: elle est constituée par trois spécialistes représentant des aires, des métiers et des institutions différents : à ce jour Marie Bizais (McF, GEO), enseignante-chercheuse en littérature chinoise classique, Benjamin Guichard (conservateur des bibliothèques, BULAC), directeur scientifique d’une bibliothèque inter-aréale, Mercedes Volait (DR, InVisu), spécialiste en histoire matérielle et visuelle de l’Égypte contemporaine et fondatrice d’une unité de recherche spécialisée dans le numérique ouvert. La direction collégiale est appuyée par une coordinatrice ou un coordinateur scientifique ; elle ou il organise les réunions, assure le suivi des tâches de gestion et d’administration, alimente la newsletter DISTAM, et contribue à faire fonction de web mestre du site du consortium. Elle se réunit mensuellement.

Bureau du consortium : un bureau d’appui au pilotage est constitué des animatrices et des animateurs des groupes de travail. Il se réunit avec la direction collégiale 2 ou 3 fois par an et donne lieu à un relevé de conclusions rédigé par la coordination scientifique. Le bureau arrête la programmation globale des activités du consortium, discute de l’allocation des moyens, veille au respect des livrables, et rédige le compte rendu annuel d’activité à soumettre au CS.

Animation des groupes de travail : par binômes et trinômes, idéalement représentants d’aires et de statuts différents, dans le respect de la parité, et susceptibles de tourner selon les charges de chacun. Les animatrices et les animateurs des groupes de travail organisent et mettent en œuvre les actions de leur groupe, veillent au respect des calendriers et des échéances, préparent un compte rendu annuel d’activité pour les instances, contribuent à la programmation scientifique globale du consortium et proposent des réajustements si nécessaire en cours de route.

Conseil scientifique : Un CS est convoqué tous les ans pour émettre un avis scientifique sur le compte rendu d’activité présenté par la direction collégiale du consortium et sur toute autre question qui pourrait lui être soumise. Le Conseil est composé pour partie de représentants des tutelles qui sont parties prenantes du Consortium, et pour une autre partie de personnalités qualifiées françaises et européennes ; le cas échéant des experts (personnes-ressources) peuvent être invités aux séances selon les sujets traités.

Assemblée générale : le consortium réunit ses membres en Assemblée générale à l’occasion de son École d’été annuelle, pour un point d’information sur les activités passées et à venir, le recueil de besoins spécifiques, la tenue de réunions de groupes de travail, une session de formation, et des échanges sur son bilan.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search