Newsletter DISTAM #29 Décembre 2023

Vie du consortium

Constitution du bureau des jeunes chercheurs

Après appel à candidatures, le bureau des jeunes chercheurs du consortium est composé de : Adrien de Jarmy (Université de Strasbourg), Yanis Mokri (Paris 1 – Panthéon Sorbonne), Vincent Thérouin (Sorbonne Université) et Cao Vy (Aix-Marseille Université). Ses activités débuteront en janvier 2024.

Journée de la jeune recherche en études aréales

Les bureaux des jeunes chercheurs de l’UAR 2999 en collaboration avec les trois GIS aréaux et le consortium Ditam organisent le 12 janvier 2024 une journée d’étude intitulée « Corpus oraux, écrits, artistiques : les humanités numériques pour tou.te.s ? ». Cette journée se tiendra sur le campus Condorcet (Aubervilliers), bâtiment Recherche Sud. Programme complet téléchargeable.

[GT1] Journée sur l’HTR des langues peu dotées

DISTAM et la BnF organisent le 14 février 2024 une rencontre consacrée à « L’HTR des langues peu dotées dans les programmes de recherche et des établissements de conservation français » afin de faire le point sur les défis spécifiques qui se posent aux graphies non-latines. Programme prévisionnel et renseignements pratiques sont disponibles ici. Le programme détaillé sera publié dans la prochaine lettre d’information. La rencontre sera intégralement enregistrée et pourra également être suivie directement sur Zoom.

[GT3] Atelier Heurist : étude de cas d’une migration

Suite à la migration du projet CairMod dans Heurist, un atelier est organisé le 25 janvier 2024 de 9h à 12h pour présenter le projet, détailler le déroulement de la migration d’une base de données reliant des images, de la géo-localisation, des informations et un thésaurus. Cette présentation se déroulera intégralement en distanciel de 9h à 12h. Elle sera suivie de 14h à 16h par un atelier fermé de prise en main pour les détenteurs de comptes d’accès à la plateforme CairMod. Cette première rencontre sera suivie par une clinique ouverte à tous les utilisateurs d’Heurist qui se tiendra en présentiel le 12 mars 2024 sur le Campus Condorcet (détails dans une prochaine lettre).

[GT4] Lancement des ateliers « Enjeux juridiques et éthiques des données nativement numériques ou non en études aréales »

Ces ateliers regroupent divers professionnels (chercheurs, ingénieurs, juristes, archivistes, techniciens…) autour des enjeux éthiques et juridiques dans la gestion des données issues des champs de recherche en études aréales (GIS Afrique, GIS Asie, GIS Moyen orient et Monde Musulman). Ces ateliers sont conçus comme des espaces de réflexions ayant pour double objectif de faire émerger les besoins et les contraintes inhérentes aux terrains empêchés ou tout simplement censurés et d’essayer de construire des outils communs palliant aux dangers que peuvent constituer ces données et proposant des solutions d équité au cœur de l’Open Science et de la FAIRISATION des données. Ces deux journées se dérouleront les 25 et 26 mars 2024 à la MMSH d’Aix-en-Provence (Salle Georges Duby). Ils seront ouverts au public en présentiel ou distanciel sur inscription préalable. (Lien zoom et programme à venir)

[Projet satellite] La BULAC et le laboratoire ERTIM associés dans un projet de traitement automatique des langues 

Les deux membres du consortium DISTAM sont lauréats d’un appel à projet porté par l’Agence bibliographique de l’Enseignement supérieur (ABES) : le projet TransliTAL vise à utiliser des modèles de langue et l’intelligence artificielle pour améliorer la qualité des données en écritures non-latines et leur translittération dans les notices bibliographiques du SUDOC. La BULAC est également associée au projet Cabestan, porté par la Bibliothèque Sainte-Geneviève, qui vise à assurer une représentation cartographique des corpus linguistiques signalés dans le SUDOC.

Enquête

[Université de Lorraine] Un data journal pour les SHS ?

L’université de Lorraine explore l’hypothèse de création d’une revue d’articles sur les jeux de données consacrée aux sciences humaines et sociales. Pour affiner son projet, le groupe de travail a lancé une enquête auprès de la communauté scientifique, ouverte jusqu’au 1er janvier 2023

Rencontres scientifiques

Rencontres OpenUp Digital Editions (Zurich)

Organisée du 24 au 26 janvier 2024 par les universités de Bâle et de Zurich, la conférence est consacrée aux solutions d’édition numérique enrichie de sources textuelles et leur inscription dans l’écosystème des données ouvertes. Plusieurs communications s’intéressent à des projets concernant des sources hébraïques : 

  • Eliezer Baumgarten, Yuval Harari and Hadar Miller. « Kabbalah of Holy Names » – Digital edition, database, and mind map
  • Eliezer Baumgarten, Christoph Kudella and Uwe Sikora. Digital Editions of Networked Texts and Images in Early Modern Jewish Mystical Cosmographs
  • Gila Prebor. Using Digital Tools for Manuscript Research and Scholarly Edition Preparation in Hebrew
  • Moshe Lavee, Eliezer Baumgarten, Hadar Miller. From Critical Edition to Critical Digital Library: Late Antiquity Rabbinic Homiletics

L’édition 2024 des conférences professionnelles Fiesole Retreat consacrée au paysage de l’édition savante sur le continent africain

Chaque année, la conférence « Fiesole Retreat » est organisée par le libraire italien Casilini Libri et l’Institut universitaire européen de Florence pour analyser les transformations de la documentation et de la communication savante. En 2024, la conférence est délocalisée au Cap, en Afrique du Sud. Elle se tiendra les 7 et 8 mai avec la thématique suivante : « Connecting Global North and Global South: African Perspectives in Scholarly Communications ». Les supports de communication sont diffusés a posteriori sur le site des conférences et sont susceptibles d’être filmées.

[CIUT Webinar Series] Mapping migration and the history of « foreign influences » on Chinese education

Dans le cadre de la série de webinaires organisée par l’Institut de Chine de l’université de Trèves (CIUT) portant sur la cartographie des migrations et de l’histoire des influences étrangères en Chine, la première session, intitulé Linking data infrastructures for Chinese biographical research, s’est penchée sur les infrastructures de données liées à la recherche biographique chinoise. Les sujets couverts comprennent les méthodologies de collecte, de complétion et d’exploration des données biographiques. Les enregistrements de ces sessions sont désormais accessibles en ligne

Ressources en ligne

[Base de données] Chinese Archaeological Journals Index

L’équipe du programme Chinese Archaeological Journals Index (CAJI, CRCAO) annonce la mise en ligne de sa base de données, explorable en vous identifiant en tant qu’invité. Cette base compile tous les articles parus dans les revues Kǎogǔ 考古 et Wénwù 文物 depuis leurs débuts. Avec ses 20,000 fiches bibliographiques individuelles, le CAJI offre la possibilité de mener des recherches simples ou croisées, ainsi que de télécharger les résultats. Vous pourrez effectuer des recherches selon divers critères tels que les régions, les périodes des sites étudiés, les thèmes ou les types d’analyses. Le CAJI sert d’un outil pratique pour toute première recherche bibliographique en archéologie chinoise.

[Jeu de données] LIPA, un dépôt de données pour l’HTR du moyen-arabe manuscrit

À la suite du hackathon Alexandre, soutenu par Distam et conduit dans le cadre de l’ANR LiPol, a travaillé à la transcription et à l’entraînement du moteur HTR de la transcription d’une version en moyen-arabe du Roman d’Alexandre. Les données d’entraînement du modèle HTR sont désormais publiées. Concrètement, il s’agit des fichiers XML qui mettent en relation les images des manuscrits et le texte qu’elles comportent et qui a été humainement transcrit et contrôlé par les participants. Ces 297 fichiers XML se trouvent dans un dépôt GitLab hébergé par l’IR* Huma-Num : https://gitlab.huma-num.fr/lipa/iskandar et sont librement réutilisables sous licence Etalab.

[Moteur OCR/HTR] Plateforme de reconnaissance et de révision de textes de l’Academia Sinica 中研院文字辨識與校對平台

La plateforme de reconnaissance et de correction de texte développée par le Centre de culture numérique de l’Academia Sinica se distingue par sa précision. Elle a remporté le concours « 2021 Chinese Classic Text OCR Challenge » avec un taux de réussite d’environ 91%. Elle est également agile dans la gestion collaborative en permettant la formation d’équipes avec des paramètres de permissions variés adaptés à différents niveaux de collaboration. Cette plateforme intègre des outils avancés tels que la reconnaissance des caractères manquants dans les textes anciens en chinois, offrant ainsi une solution pour les contenus historiques ou rares. Son système d’apprentissage automatique basé sur les retours des utilisateurs lui confère une capacité d’amélioration continue, lui permettant d’ajuster et de corriger automatiquement les erreurs de reconnaissance dans des tâches similaires ultérieures. De plus, elle propose des fonctionnalités pratiques telles que la suppression en masse de zones spécifiques du texte et la correction automatique des fautes de frappe, simplifiant ainsi le processus de correction. Enfin, elle offre un contrôle de version pour faciliter la révision du texte, donnant aux utilisateurs la possibilité de sélectionner, d’éditer et de sauvegarder des versions spécifiques du texte révisé.

[Numérisation] Système global d’intégration ouverte des images des classiques chinois 全球漢籍影像開放集成系統

Le Système global d’intégration ouverte des images des classiques chinois est une plateforme de recherche d’images de textes anciens chinois numérisés, rassemblant plus de 170,000 objets issus de plus de 90 bases de données. Son objectif principal est de simplifier l’accès aux images des textes anciens en saisissant simplement le titre ou l’auteur correspondant. La plateforme proposera une fonctionnalité d’auto-complétion pour les caractères chinois, incluant des ouvrages rédigés en chinois par des personnes japonaises, coréennes, etc. Elle continuera à développer ses sections spécialisées telles que les inscriptions sur pierre, les impressions de sceaux, la calligraphie et la peinture, tout en s’intégrant au Système Global de SIG pour les Textes Classiques Chinois déjà existant et intégré sur ce site.

Publications

[Billet] Alexander Delaporte, « Ligne de commande avec Python », Tekipaki

Sur son carnet de recherche, Alexander Delaporte (CRLAO) documente l’écriture d’un programme modulable permettant d’étiqueter automatiquement des textes en chinois avec la possibilité de faire un choix entre deux segmenteurs différents. 

Appels à communications et candidatures

Conférence Analyse de réseaux historiques

La conférence HNR2024 invite à soumettre des contributions explorant les réseaux historiques via la théorie des graphes. Ouverte à différents sujets historiques et disciplines, elle met l’accent sur la visualisation des réseaux. Les résumés doivent être soumis avant le 31 janvier 2024 via la plateforme de la conférence. L’événement se tiendra du 8 au 10 juillet 2024 à Lausanne, exigeant la présence physique des auteurs pour présenter leurs propositions. Les articles sélectionnés seront publiés dans JHNR après la conférence. 

Revue HN : appel à numéros thématiques

La revue Humanités numériques lance un appel à propositions pour un numéro thématique. Ils ont déjà publié trois numéros portant sur différents sujets et travaillent actuellement sur un dossier consacré aux dictionnaires numériques. Pour proposer la coordination d’un numéro, il est nécessaire de fournir un titre, un argumentaire avec des références bibliographiques, une vue d’ensemble des auteurs potentiels et des informations sur les éditeurs invités. Les propositions doivent être soumises avant le 8 janvier 2024 à l’adresse e-mail du comité de direction : revue-humanites-numeriques@humanisti.ca.

Formations

[EnExDi] Les humanités numériques dans les projets de recherche (ENS Lyon, du 8 au 12 avril 2024)

EnExDi est une école intensive en humanités numériques destinée aux jeunes chercheurs en SHS. Cette formation de cinq jours introduit les fondamentaux des humanités numériques : encodage de textes, traitement du langage naturel, analyse de données, visualisation et diffusion numérique des résultats de recherche. Elle offre aux participants la découverte des outils actuels et les incite à poursuivre leur apprentissage. Axée sur une approche interactive, elle encourage les participants à présenter leurs projets de recherche et à recevoir des conseils pour intégrer les méthodes numériques dans leurs travaux. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 10 janvier 2024. Pour plus d’informations, contactez : enexdi@sciencesconf.org.

Offres d’emploi

[EFEO] Ingénieur en humanités numériques et chargé d’exploitation des systèmes d’information

L’Ecole française d’Extrême-Orient recrute un ingénieur chargé des humanités numériques et de l’exploitation des systèmes d’information (détachement sur contrat ou contractuel). Ce poste est à pourvoir au 15 janvier 2024. Date limite de candidature : le 14 janvier 2024.Veuillez adresser un CV et une lettre de motivation à l’attention de Madame la Directrice Générale des Services à administration@efeo.net.

[ERTIM] Vacations (pour une mission entre les 24 et 27 janvier)

L’équipe ERTIM à l’Inalco recherche des locuteurs de turc et de kurde pour annoter un corpus en kurmanji dans le cadre du projet VITAL. L’annotation se déroulera sur deux jours, de préférence au Pôle des Langues et Civilisations de l’Inalco à Paris, et représentera 15 heures de travail au total. Pour toute information, contacter : kevin.deturck@inalco.fr

[BnF+IR* Huma-Num] Chargé(e) d’appui au traitement des données scientifiques (jusqu’au 25 décembre 2023)

La BnF et l’IR* Huma-Num recherchent un chargé d’appui au traitement des données scientifiques pour soutenir les projets de recherche en collaboration avec Huma-Num et la direction du BnF DataLab. Le rôle implique le suivi des liens entre Huma-Num et le BnF DataLab. Ce poste requiert des déplacements sur les sites d’Huma-Num et à la BnF François-Mitterrand à Paris 13ème. La date limite des candidatures est fixée au 25 décembre 2023, avec une date d’embauche prévue le 1er mars 2024.

Offres de stage au Mucem (jusqu’au 19 Janvier 2024)

Dans le cadre du projet Virtuel Mucem, récompensé par l’appel à projet BnF DataLab, deux stages sont proposés aux étudiant(e)s de Master 2 en bibliothéconomie, documentation, archives ou humanités numériques. Ce projet, émanant d’une collaboration entre le Mucem, la BnF et l’UMR TELEMMe, vise à archiver, analyser et restaurer des sites internet thématiques créés par le Mucem dans les années 2000. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 19 janvier 2024. Contactez Charles RIONDET : charles.riondet@mucem.org



Citer ce billet
DISTAM (2023, 18 décembre). Newsletter DISTAM #29 Décembre 2023. DISTAM. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vf35

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search