[distam] Newsletter DISTAM #26 – Septembre 2023

Vie du consortium

Appel à candidatures pour un accompagnement numérique DISTAM 2023/2024

Le consortium DISTAM propose un soutien méthodologique et financier aux candidats qui souhaitent fairiser leurs données, acquérir des compétences spécifiques pour leurs projets, ou recherchent un accompagnement technologique. Les projets doivent s’inscrire dans un cadre de science ouverte en respect des principes FAIR.

Les porteurs de projets sont invités à adresser leurs demandes au fil de l’eau, par note d’intention et en dialogue avec la direction de DISTAM, avant le 15 octobre 2023, afin de permettre l’engagement des crédits octroyés. Pour cela, il leur suffit de présenter brièvement leur projet ainsi que leur demande, et de préciser les détails d’une mise en œuvre concrète si elle a déjà été envisagée à : distam-request@groupes.renater.fr

Tous les profils du monde académique sont les bienvenus : chercheurs, enseignants-chercheurs, jeunes docteurs, doctorants, ingénieurs de recherche, bibliothécaires, archivistes ou ingénieurs d’études.

Journée des Études aréales. Les GIS Asie, Études africaines en France, Moyen-Orient et mondes musulmans fêtent leurs 10 ans !

En 2023, les GIS Asie, Études africaines en France et Moyen-Orient et mondes musulmans fêtent leurs 10 ans. À cette occasion, l’unité CNRS support aux études aréales (UAR2999) organise le mercredi 27 septembre 2023 à l’Humathèque Condorcet une journée dédiée à ces trois GIS aréaux. Les activités du consortium DISTAM y feront également l’objet d’une présentation. Retrouvez le Programme complet de l’événement et le lien d’inscription à Ia visite guidée de l’Humathèque. Contact : sandra.aube@cnrs.fr

Présentations de l’école d’été DISTAM 2023

Les présentations de l’école d’été DISTAM 2023 qui s’est déroulée à Strasbourg du 3 au 7 juillet 2023, sont maintenant disponibles sur le carnet Hypotheses du consortium. Le programme était construit autour de la thématique « Partager ses données ».

Rencontres scientifiques

[InVisu] Partager des corpus visuels et des données de la recherche en SHS (19 septembre 2023, Paris)

L’événement « Partager des corpus visuels et des données de la recherche en SHS : retours d’expérience – Les Résidences InVisu » se tiendra à l’INHA, salle Walter Benjamin, le 19 septembre 2023 de 9h30 à 12h30. Cet événement, organisé par InVisu, réunira des chercheurs et chercheuses en SHS qui partageront leurs expériences en matière de gestion de données de recherche. Deux discussions seront au programme : l’une portera sur l’accompagnement des chercheurs, et l’autre sur la manière de rendre les données de recherche accessibles. Le GT1 du consortium DISTAM sera représenté par Marie Bizais. C’est également une opportunité exceptionnelle pour les jeunes chercheurs, mettant en avant les avantages et les meilleures pratiques des résidences, offrant ainsi une source d’inspiration précieuse pour ceux qui envisagent de solliciter de telles opportunités d’accompagnement.

[Université de Bâle] Perceptions of Writing in Papyri : Crossing Close and Distant Reading (7-8 décembre 2023, en ligne)

Cette conférence en ligne est organisée par Claire Clivaz et Isabelle Marthot-Santaniello. Son objectif est d’explorer l’influence de la méthode numérique sur la perception des styles d’écriture dans les papyrus, remettant ainsi en question les méthodes traditionnelles d’évaluation de ces documents. Elle se penchera sur la possibilité d’introduire de l’objectivité dans l’étude des styles d’écriture des papyrus grâce à l’analyse informatique des données quantitatives, tout en examinant les éventuelles limites et biais de cette approche. De plus, elle se demandera si cette méthodologie confirme ou modifie notre compréhension des dates, du contenu et des genres des papyrus. Ces interrogations seront explorées à travers différentes disciplines et langues. Inscription jusqu’au 30 novembre à claire.clivaz@sib.swiss

[Université Paris-Est Créteil] Élaboration d’outils pour l’histoire du livre, de l’écrit et de la lecture à l’ère du numérique : Omeka vs Heurist, xml-TEI et TXM (3-4 octobre 2023, Créteil)

Ces journées d’étude trouvent leur origine dans la publication de la base de données numérique DEF19 (Dictionnaire des éditeurs français du XIXe siècle). Ce projet de base de données numérique a fait apparaître l’utilité d’un espace de discussion sur les outils permettant d’élaborer des plateformes numériques relatives à l’histoire du livre et de l’écrit. Les programmes sont aujourd’hui plus nombreux qu’ils n’y paraissent ; les deux journées d’étude visent à mettre en commun et en perspective les acquis et les objectifs de plusieurs projets, du point de vue de la (re)production (calligraphie, ATRisation/HTRisation/OCRisation des documents numérisés) mais aussi de la diffusion et de la réception (histoire des éditeurs et des emprunts en bibliothèques) ou de la gestion numérique des données et de la maintenance que cela suppose. L’équipe du projet ANR CallFront (Calligraphies en caractères arabes dans les zones frontières du monde islamique) y fera notamment une présentation. [Inscription]

Nouvelles ressources en ligne

Qalamos s’ouvre aux collections de manuscrits d’Asie du Sud

Le projet Qalamos, catalogue en ligne nouvelle génération des collections de manuscrits orientaux conservés en Allemagne, ouvre une nouvelle page. Le financement du projet est prolongé pour 3 ans ; après le traitement des collections moyen-orientales des bibliothèques allemandes (collections arabes, persanes et ottomanes), l’objectif est de décrire les collections de manuscrits d’Asie du Sud dans ce catalogue construit sur le modèle entité/relations,aligné avec les référentiels nationaux des bibliothèques allemandes et proposant de nombreuses possibilités d’exploration et d’export des notices.

The Digitized Collections of the Staatsbibliothek zu Berlin

Les collections numérisées de la Staatsbibliothek zu Berlin sont une ressource précieuse pour les chercheurs en études aréales. Ce répertoire complet donne accès à un ensemble de 6326 manuscrits non-européens, comprenant 39 en provenance d’Afrique, 436 de tradition chrétienne-orientale, 494 d’origine hébraïque, 4 224 issus de la tradition islamique, 478 d’origine orientale, 1 090 en provenance d’Asie de l’Est, 139 d’Asie du Sud, 277 d’Asie du Sud-Est, et 491 d’Asie centrale, soit 6 326 au total. Le processus de numérisation respecte les normes strictes de la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG), garantissant des reproductions de haute qualité (au minimum 300 dpi au format TIFF non compressé). Le site propose notamment plusieurs méthodes d’accès, que ce soit un accès direct en ligne via un navigateur web, différents formats de téléchargement, ou encore des protocoles d’accès normalisés tels que IIIF ou OAI-PMH.

Polyglot Asian Medicines

Polyglot Asian Medicine (Michael Stanley Baker, Nanyang Technological University, Singapore) est une plateforme de recherche collaborative dédiée à l’étude de l’histoire, de l’écologie et de l’utilisation clinique des médicaments asiatiques. Elle offre des ressources et des outils organisés en trois domaines clés : 

  • Manuscrits numérisés : Ces manuscrits, datant de différentes époques de 200 après J.-C. à l’ère républicaine, sont numérisés, étiquetés et consultables en ligne, permettant aux chercheurs d’accéder à des textes historiques liés aux médicaments asiatiques. 
  • Cartes historiques numérisées : La plateforme propose des cartes historiques numérisées qui illustrent la répartition et l’utilisation des plantes médicinales dans les traditions asiatiques, offrant ainsi des informations précieuses sur leur contexte écologique, et 
  • Synonymie des noms de médicaments multilingues : Les utilisateurs peuvent explorer une base de données complète de noms de médicaments et de synonymes utilisés dans diverses cultures et langues, facilitant ainsi la recherche interculturelle.

Early Modern Illustrated Encyclopedias

La base regroupe des encyclopédies illustrées de l’époque moderne japonaise, telles que le Kinmōzui (note : une collection d’images pour éclairer les jeunes), compilé en 1666, ainsi que d’autres encyclopédies similaires et des livres riches en informations visuelles et diagrammes. Malgré son titre « époque moderne », cette base de données couvre également la période jusqu’au début de l’ère Meiji. Le contenu de cette base de données est mis à disposition par le Centre international de recherche sur le Japon et d’autres institutions de recherche et bibliothèques japonaises. La dernière version est conforme au IIIF et offre une bibliographie des ouvrages inclus dans la base. Vous y trouverez également une fonction de comparaison des différentes éditions du Kinmōzui

EfficientOCR 

Le pipeline du jeu de données American Stories, développé par des chercheurs de l’Université Harvard, est une initiative remarquable (référence : American Stories: A Large-Scale Structured Text Dataset of Historical U.S. Newspapers). Ce qui le distingue, ce n’est pas seulement la quantité impressionnante de données, mais aussi le puissant pipeline qui les traite pour la recherche et la préservation des documents. Parmi les composants les plus intéressants de ce pipeline, on trouve « EfficientOCR », qui joue un rôle essentiel dans l’extraction de caractères à partir de documents numérisés. Bien qu’il ait été initialement conçu pour les scripts latins, il suscite un intérêt croissant en raison de son potentiel pour la reconnaissance de caractères non-latins, ayant déjà fait l’objet des études approfondies dans certaines universités asiatiques.

Appels

[IDHN]10th Islamicate Digital Humanities Network Conference

La 10e Conférence de l’IDHN se tiendra le 9 novembre 2023. Elle invite les chercheurs, académiciens et experts de toutes disciplines à soumettre leurs contributions sur l’utilisation des méthodes numériques dans l’étude de l’Islam et des communautés musulmanes. Les résumés sont à envoyer avant le 8 octobre 2023 à l’adresse team@idhn.org

[Omeka] Journée annuelle Omeka

Les Journées annuelles Omeka 2023, organisées par l’Association des Usagers Francophones d’Omeka (AUFO), se tiendront les 12 et 13 décembre 2023 à l’Institut Henri Poincaré, Paris 5e. Un appel à communications est en cours autour de deux thèmes principaux : 

  • Concevoir et modéliser ses données avec Omeka
  • Travailler en équipe et en communautés avec Omeka. 

Les propositions libres sont également les bienvenues. Vous pouvez soumettre vos propositions jusqu’au 10 octobre 2023 sur omeka.sciencesconf.org. Le programme détaillé sera annoncé en novembre. Les participants sans communication sont également les bienvenus.

[MESHS] Colloque DH Nord 2023. Humanités numériques et questions d’éthique : débats, enjeux, pratiques

Pour son colloque annuel #dhnord, la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société réunira la communauté des humanités numériques les 15, 16 et 17 novembre 2023, en mode hybride, à Lille et sera consacrée à l’examen des questions d’éthiques en humanités numériques, objet que l’appel à communication développe selon plusieurs angles. Les propositions devront comporter un titre et un résumé (env. 1000 mots hors bibliographie) et sont à déposer jusqu’au 25 septembre 2023.

[Journal for Communication Studies] Digital Methods and Fields: Feminist Perspectives

Cet appel à contributions explore comment la technologie numérique et les perspectives féministes convergent en brouillant les frontières du genre. Il met en avant l’importance d’interroger les méthodes depuis une perspective féministe pour détecter et utiliser les biais comme ressources heuristiques et épistémiques en vue de produire une recherche plus « objective ». Les thèmes principaux incluent l’utilisation de méthodes mixtes interdisciplinaires, l’influence de l’épistémologie féministe sur les méthodes numériques, ainsi que les défis liés aux données massives dans les études de genre.

[Revue Théia] Retours d’expérience en édition numérique de sources en histoire et histoire de l’art (XVe-XXIe siècle)

Cet appel à articles, dans le cadre du premier numéro de la revue Théia, explore le thème des retours d’expérience en édition numérique de sources en histoire et histoire de l’art, couvrant une période allant du XVe au XXIe siècle. L’objectif principal de ce numéro est d’examiner en profondeur la pratique de l’édition numérique dans les domaines de l’histoire et de l’histoire de l’art. Les articles soumis doivent respecter un format de 40000 à 50000 signes et sont autorisés à inclure jusqu’à 10 images pour illustrer les concepts abordés. Veuillez envoyer vos contributions aux organisateurs (Angela Göbel, Pierre-Jean Souriac et Morgane Pica) ainsi qu’à l’adresse de la revue : revue_theia@groupes.renater.fr au 30 novembre 2023.

Publications

[Article en accès ouvert] Automatic Identification of Rhetorical Elements in classical Arabic Poetry

Dans la revue Digital Humanities Quarterly (DHQ), vol.17, n°2, Heyam Abd Alhadi, Ali Ahmad Hussein et Tsvi Kuflik (University of Haifa) présente un cadre novateur pour l’identification automatique des éléments rhétoriques dans la poésie arabe classique. En combinant habilement des techniques de traitement du langage naturel avec une approche basée sur des règles, ce cadre se concentre sur les 20 éléments rhétoriques d’importance selon les rhétoriciens arabes classiques. Avec un score F-mesure global remarquable de 0,902, il constitue une étape cruciale dans la création d’un corpus annoté dédié à l’identification des éléments rhétoriques dans la poésie arabe classique.

[Billet] « It did a very good job ». Réflexion sur les métriques d’évaluation des projets d’HTR

Sur son blog, Alix Chagué (co-animatrice du dépôt de modèles HTR-United) propose une réflexion critique sur les métriques utilisées pour évaluer la performance des moteurs d’analyse et d’extraction de textes à partir de sources manuscrites. Son article souligne qu’il n’y a pas de méthode unique pour cette évaluation, car elle dépend de l’application et de l’usage prévu de la transcription. Trois méthodes courantes sont discutées : Character error rate (CER), Word error rate (WER) et Figure of merit (FOM). Le choix de la méthode dépend de l’application spécifique, et il est crucial de tenir compte de l’usage prévu de la transcription.

[Billet] Résultats d’une enquête sur les pratiques numériques et les besoins de formation des chercheurs en études aréales

La BULAC publie et commente les résultats d’une enquête portant sur les pratiques numériques et les besoins de formation des chercheurs en études aréales, menée au printemps 2023. Les données brutes et le formulaire d’enquête sont disponibles sur la plateforme Zenodo.

[Billet] Retour sur les journées DocAsie « Traitement numérique des données de l’Asie »

Le carnet de recherche des bibliothèques du collège de France, Colligere, propose un retour sur les journées DocAsie, rencontre des bibliothèques de recherche spécialisées sur l’Asie, consacrées aux questions d’OCR, HTR et la disponibilité des bases de données numériques pour les études sur l’Asie.

Formations

[ARIANE] Analyse Automatique des Textes pour les SHS

Le consortium ARIANE propose une formation de deux jours à l’ENS Lyon, sur le site René Descartes, situé au 15 parvis René Descartes, les 8 et 9 novembre 2023. Cette formation se penche sur les méthodes d’analyse automatique des textes, notamment sur l’utilisation de bibliothèques Python. Elle est ouverte aux doctorants en SHS ainsi qu’aux chercheurs. L’objectif est de travailler avec des textes, de comprendre les différentes étapes du traitement de corpus, et d’échanger sur l’interprétation des résultats. Les membres du consortium ARIANE peuvent participer gratuitement, tandis que les autres participants doivent prendre en charge leurs frais de déplacement et d’hébergement. Les repas du midi et les pauses café sont inclus. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 18 septembre 2023 via Framaforms.

Offres d’emploi

[University of Reading] Digital Humanities Officier (avant le 25 septembre 2023)

L’University of Reading offre un poste permanent à temps plein en Sciences Humaines Numériques, basé à Whiteknights Reading, Royaume-Uni, au sein du département de la bibliothèque. Le salaire varie de £33,966 à £44,263 par an. Les responsabilités principales incluent le développement de ressources, la promotion de la collaboration, la recherche de partenariats en Sciences Humaines Numériques. Les candidatures sont acceptées jusqu’au 25 septembre 2023 sur le site de l’université. Pour plus d’informations, contactez Chrissie Willis-Phillips à c.j.willis-phillips@reading.ac.uk

[INALCO] Deux postes d’appuis aux humanités numériques au projet D-PARSAS (CDD | Vacations, avant le 29 septembre)

L’INALCO cherche à recruter deux personnes pour rejoindre son équipe de support aux humanités numériques dans le cadre du projet D-PARSA. Les deux postes impliquent principalement l’indexation de données sur la plateforme LaCAS, qui promeut la recherche française en études aréales. Les candidatures doivent être soumises à la Direction des ressources humaines d’ici le 29 septembre 2023. Pour plus d’informations, contactez Bastien Sepulveda à bastien.sepulveda@inalco.fr

[INRIA] Chargé(e) des systèmes d’information documentaire et des données de la recherches (avant le 15 octobre 2023)

L’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (INRIA), recherche un(e) chargé(e) des systèmes d’information documentaire et des données de la recherche. Ce poste d’ingénieur d’étude est proposé pour une durée de deux ans et est rattaché au service Information et Édition Scientifiques (IES). Le lieu d’affectation est le centre Inria de l’Université de Lille. Les candidats ont jusqu’au 15 octobre 2023 pour soumettre leur candidature.

[MSH Paris-Saclay] Ingénieur(e) d’études Plateforme Humanités Numériques (avant le 2 octobre 2023)

La MSH Paris-Saclay recrute un(e) ingénieur d’études en production, traitement, analyse de données et enquêtes pour un contrat d’un an. La personne retenue sera responsable de la mise en service, du développement et de l’animation de la Plateforme Humanités numériques de la MSH Paris-Saclay, en collaboration avec l’IR Huma-Num. Elle pourra également participer aux projets sur demande des équipes de recherche des unités membres de la MSH. Soumission avant le 2 octobre 2023

[UMR CNRS 5319] Chercheur(e) Postdoctoral(e) en Analyse de Données, Géovisualisation et Globes Virtuels (avant le 5 octobre 2023)

Un contrat postdoctoral d’une durée de 18 à 23 mois est proposé dans le cadre du projet ANR « SPHEROGRAPHIA : des globes virtuels aux blancs des cartes, une immersion dans la mise en récit cartographique des changements globaux ». Cette opportunité de recherche se situe au sein de l’UMR CNRS 5319 PASSAGES, basée à Bordeaux. Soumission avant le 5 octobre 2023


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Shueh-Ying LIAO (15 septembre 2023). [distam] Newsletter DISTAM #26 – Septembre 2023. DISTAM. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/npc0


Shueh-Ying LIAO

Ingénieur en humanité numérique et chargé des systèmes d’information, École française d'Extrême-Orient (EFEO)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search