The Chinese Deathscape: Grave Reform in Modern China

Ce volume numérique retrace l’histoire de l’évolution rapide du paysage de la mort en Chine. Il présente de nouvelles méthodologies de lecture émergeant d’un nouveau format baptisé Grapl (Graves platform, qui évoque le combat par l’équipe, grapple, pour traiter des nuances de la publication spatio-textuelle) dans lequel le texte et la carte évoluent de manière synchronisée pour faire avancer conjointement l’argumentation historique. Le cadre de lecture propulsé par Grapl implique que les cartes ne sont pas utilisées comme illustrations d’un texte, et pas plus que les extraits de texte le sont comme des légendes. Au contraire, Grapl ouvre un triple chemin unifié et cohérent reliant un texte scientifique long, des cartes basées sur les données et des données richement cartographiées tout en considérant le point de lecture dans un passage. 



Citer ce billet
Shueh-Ying LIAO (2022, 21 octobre). The Chinese Deathscape: Grave Reform in Modern China. DISTAM. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/np9t

Shueh-Ying LIAO

Ingénieur Plateforme Universitaire de Données, Maison des Sciences de l'Homme, École Normale Supérieure Paris-Saclay.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search