Newsletter DISTAM #35 Juin 2024

Vie du consortium

[Questionnaire] Projets en humanités numériques associés au consortium DISTAM

Dans l’objectif de mettre en avant les projets scientifiques en humanités numériques en études aréales sur notre carnet hypothèses, le consortium DISTAM lance un questionnaire à destinations de tous les chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants. Nous vous invitons à le remplir dans les meilleurs délais pour présenter le projet dans lequel vous êtes engagé.

[Questionnaire] L’enseignement des humanités numériques dans le domaine des études aréales orientales en France

Adrien de Jarmy, maître de conférences en islamologie et humanités numériques à l’Université de Strasbourg et membre du bureau de DISTAM, lance un questionnaire sur l’enseignement des humanités numériques dans le domaine des études aréales en France. Ce questionnaire servira de base à la présentation d’un état des lieux de la formation lors d’une table ronde organisée en ouverture de l‘école d’été du consortium.

[Accompagnement numérique] Charte sur l’accompagnement numérique par DISTAM

Une des activités principales du consortium DISTAM porte sur l’accompagnement méthodologique et financier de projets scientifiques en humanités numériques dans les études aréales. Le consortium publie une charte sur l’accompagnement numérique détaillant ses objectifs, les modalités d’accompagnement possibles, les engagements du bénéficiaire ainsi que les modalités de candidature.

[Accompagnement numérique] Annotation automatique des sources juridiques

Le projet d’annotation automatique des sources juridiques conduit par Frédéric Constant, Luca Gabbiani et Pierre Magistry dans le cadre d’un accompagnement numérique Distam rend compte sur le carnet du consortium de son retour d’expérimentations. Les données sont disponibles sur le Gitlab du projet.

[École d’été] Programme de l’École d’été de DISTAM

Nous avons le plaisir de partager avec vous le programme définitif de l’École d’été de DISTAM qui aura lieu du 8 au 12 juilllet au Couvent de la Tourette. Intitulée “Les humanités numériques en études aréales”, l’école consiste en des conférences plénières, des ateliers d’introductions générales et des ateliers suivant trois parcours parallèles : Édition de textes, Corpus web et Annotation d’images. Des ressources ainsi que le programme du parcours consacré à l’édition de textes sont disponibles dans un billet dédié.

[GT3] Wébinaire sur la spatialisation de données d’archives de Tianjin disponible

La session sur “Le Crédit Foncier d’Extrême Orient dans la concession française de Tianjin (1907-1956) : un récit visuel spatialisé” organisée par le GT3 et présentée par Aurélia Desplain (UMR 8173 Chine Corée Japon)le 17 novembre 2022 est désormais disponible sur la chaîne Canal-U du consortium.

[Récompense] Médaille de Cristal du CNRS décernée à Bastien Miraucourt

La médaille de Cristal du CNRS 2024 a été décernée à Bastien Miraucourt (responsable éditoral au LAM) pour le rôle pionnier joué en matière de science ouverte au sein des études africaines, tant en France que dans les UMIFRE d’Afrique subsaharienne, à travers le projet SOEA ainsi que dans la revue Sources et le carnet scientifique de LAM, Esquisses.

[Ce que l’on dit de nous] Le webzine Digital Orientalist sur DISTAM

Le webzine Digital Orientalist, constitué de chercheurs, bibliothécaires et étudiants volontaires s’intéressant aux questions de la recherche en humanités numériques en Afrique, Asie et au Moyen-Orient, a publié un article sur le consortium DISTAM, détaillant notre travail tout en mettant en avant l’organisation de l’école d’été en juillet 2024.

[Projet financé] La BULAC et l’IRHT lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt Biblissima+ 2024

La BULAC et l’IRHT, associés à l’Inalco et à l’Institut de France (Musée Condé), sont lauréats d’un projet de numérisation croisée de deux bibliothèques maghrébines conservées sur le territoire français : les manuscrits de la smala d’Abd-el Kader et les manuscrits du cheikh Aheddad. Le projet exploitera les fonctionnalités du protocole IIIF afin de réunir virtuellement les deux collections dans la bibliothèque numérique Arca et travaillera à la réconciliation des descriptions et des thesaurus mis en place dans l’environnement Calames/Idref d’une part, Biblissima+ d’autre part.

Rencontres scientifiques

[Journée d’études] Journée Bibliothèques d’Orient

La BnF organise le 20 juin (site Tolbiac) une journée dressant le panorama des recherches entreprises dans le cadre du programme de coopération internationale “Bibliothèques d’Orient”, avec des représentants de différents établissements d’Égypte, du Liban et de Turquie. Deux présentations s’intéressent aux humanités numériques :

  • Les manuscrits de la recension damascène de la Sîrat Baybars au prisme des humanités numériques. Par Iyas Hassan, directeur du département des Études arabes, médiévales et modernes, Institut français du Proche-Orient, Beyrouth, et Claire Cialone-Grégoire, ingénieure d’études, Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence
  • Documenter le passé d’Alexandrie, une ville en mutation: de la cartophilie au SI. Par Marie-Delphine Martellière, responsable du service des archives, de l’unité de numérisation et du programme Presse francophone d’Égypte, ingénieure d’étude, chargée de ressources documentaires, Centre d’Études Alexandrines, UAR 3134-CNRS

Réservation obligatoire.

[Séminaire] « Les p’tits déj’ ‘Humanités numériques’ de l’IRHT »

La prochaine séance du séminaire “Les p’tits déj’ ‘Humanités numériques’ de l’IRHT” sur la présentation de projets développés à Lyon (HiSoMA – Sources chrétiennes) aura lieu le 21 juin 2024 de 9h30 à 12h30 exceptionnellement à Lyon dans les locaux des Sources chrétiennes. Une première présentation intitulée “L’étude des Sermones ad monachos de la collection d’Eusèbe Gallican : création d’une application web évolutive avec TEIPublisher” aura pour intervenantes Léa Zeringer (HiSoMA – Sources chrétiennes) et Emmanuelle Morlock (HiSoMA). Laurence Mellerin et al. (HiSoMA – Sources chrétiennes) présenteront le projet JERIHNA avec une communication intitulée “Les enjeux numériques du projet JERIHNA (Jérôme, Noms Hébreux), entre édition de texte et base de données”.

[Atelier] Digital Methods for the Study of Mobility. The Mediterranean and beyond

Rencontre organisée les 25 et 26 juin à la Maison de la recherche de l’Inalco à Paris. Animé par des chercheurs de l’Inalco et de l’Université de Californie, le projet explore les méthodes de la science des données pour l’étude des mobilités dans la société ottomane et post-ottomane avec une focale sur la région égéenne, à savoir l’Anatolie et l’Europe du Sud-Est. Une attention particulière à la dimension multilingue des sources primaires (en grec, italien, ladino, turc ottoman et moderne). Les deux journées présenteront des projets axés sur la modélisation de réseau, la cartographie des mobilités et une plateforme de publication de sources archivistiques grecques sur la Méditerranée orientale.

[Séminaire hybride] IA et IIIF

Séminaire, suivi d’ateliers, organisé au BnF DataLab l’après-midi du 26 juin par le nouveau consortium-HN Pictoria, dédié à l’analyse de corpus visuels numériques en sciences humaines et sociales par le biais d’outils d’intelligence artificielle. Les inscriptions pour les participations en présentiel sont closes, mais la première partie de la séance sera accessible sur Zoom, sans inscription.

Cette séance du séminaire-atelier du consortium-HN pictorIA vise à familiariser les participants avec le standard IIIF (International Image Interoperability Framework), en explorant ses applications et enjeux dans le domaine de l’intelligence artificielle et de la vision machine. Les participants découvriront comment IIIF facilite l’accès, l’annotation et le partage des images numériques, transformant ainsi la gestion et la diffusion des collections et corpus. Les interventions seront complétées par deux séances d’atelier pratique afin d’initier les participants aux enjeux de l’utilisation de IIIF dans leurs projets.

Ressources en ligne

[Édition de corpus] Inauguration du site “Expériences ouvrières. Vies, corps et luttes”

Le site est une exposition virtuelle qui clôture le projet ANR Croissance et formes d’emploi: une comparaison euro asiatique de l’incertitude au travail – Eurasemploi. Il permet de publier et de valoriser un corpus de témoignages ouvriers collectés au Japon, en Chine, en France et en Belgique. La plateforme sera présentée par Gilles Guiheux, co-animateur du projet, dans le cadre de l’école d’été DISTAM.

[Bibiothèque numérique] Nouvelles évolutions de la Bibliothèque numérique aréale (BULAC)

La BiNA, instance Omeka-S, a été mise à jour pour améliorer sa compatibilité avec les principes FAIR (introduction d’identifiants pérennes citables) et l’exploitation du protocole IIIF avec l’implémentation d’une visionneuse Mirador. Cette dernière permet notamment l’exploitation des extractions de textes réalisés par OCR/HTR pour affichage et aide au déchiffrage des documents.

Publications

[Rapport] Publication du plan d’action stratégique 2024-2028 de la Research Data Alliance

Le plan d’action de RDA, organisation internationale regroupant les communautés de chercheurs impliqués dans l’organisation de l’accès aux données de la recherche, vient de publier un plan d’accès stratégique. Le premier objectif cible un effort d’internationalisation accru, avec un attention marquée aux questions de multilinguisme et à la participation des pays de l’hémisphère Sud à l’ouverture des données de la recherche.

[Rapport] Baromètre de l’Unesco sur les politiques de science ouverte dans le monde

Dans le prolongement des Recommandations sur la science ouverte publiées en 2021, l’UNESCO a publié un baromètre de la science ouverte (Open Science Outlook | Perspectives sur une science ouverte) qui suit la mise en place de politiques de science ouverte à l’échelle des États (accès ouvert aux publications, données, logiciels, codes sources et outils de la recherche, infrastructures et science participative).

[Article] Open Arabic Periodical Editions: A Framework for Bootstrapped Scholarly Editions Outside the Global North

Cet article de Till Grallert propose une introduction et une évaluation du projet Open Arabic Periodical Editions (OpenArabicPE) comme cas d’étude d’usage minime du numérique. L’auteur critique les promesses exagérées de la numérisation de masse et des méthodes informatiques pour l’exploration du patrimoine culturel numérisé en tant qu’épistémè hégémonique enracinée dans le capitalisme néolibéral du XXe siècle. Centré autour de la générosité et de l’informatique minimale, OpenArabicPE est géré par des bénévoles et accueille actuellement six éditions avec quelque 630 numéros de revues et plus de 7 millions de mots, sans aucun financement, en réorientant les données, les logiciels et les infrastructures.

[Article] L’archivage à l’« ère numérique ». Métaphores, données et algorithmes

Dans cet article de Nicolás Quiroga, professeur d’histoire (CONICET – INHUS-CEHis) traduit de l’espagnol, l’auteur interroge le travail de l’historien à “l’ère numérique”. La réflexion est présentée dans trois temps : premièrement la transformation des “archives”à l’ère numérique en s’inspirant de l’œuvre de Wolfgang Ernst ; la description des transformations de l’archivistique et de l’historiographie dans leur façon d’organiser l’information et de l’interpréter et finalement, montrer la pertinence des thèmes « archives » et « documents nés numériques » dans l’histoire académique actuelle.

[Article] Approaches and Considerations Towards Archiving Digital Islam Across Europe

Anna Grosso et Gary R. Bunt sont membres de l’équipe du projet Digital Islam Across Europe (DIGITISLAM), un projet analysant l’effet des environnements islamiques en ligne sur les pratiques sociales et religieuses des musulmans dans différents contextes européens : le Royaume-Uni, la Pologne, la Suède, l’Espagne et la Lituanie.

Dans ce billet, Grosso et Bunt reviennent sur la première étape du projet qu’est l’archivage du web, revenant sur les différents obstacles qu’ils ont pu rencontrer avec l’outil Archive-It.

[Article] En Chine, Internet est en train de disparaître

Dans cet article de He Jiayan, journaliste chinois spécialisé dans le domaine du web et des nouvelles technologies, publié par Le Grand Continent, l’auteur élabore une réflexion sur la disparition de contenus sur Internet, qu’il conçoit pourtant comme “la plus puissante des bibliothèques. La mémoire exhaustive de l’humanité”. Cette réflexion basée sur le cas de la Chine est une invitation réfléchir à la fiabilité d’Internet en tant qu’espace de stockage et de sauvegarde, donc d’archivage.

Appels

[Prix] Ouverture des candidatures pour la première édition du Prix science ouverte de la thèse

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le Comité pour la science ouverte ont lancé un appel à candidatures pour le Prix science ouverte de la thèse. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 24 juin 2024.

Ce prix a pour ambition de mettre en valeur les pratiques de science ouverte chez les jeunes chercheurs. Il encourage les doctorants à se former à la science ouverte et à appliquer ses principes dans leurs travaux de recherche. Le prix cherche à mettre en lumière les compétences de la science ouverte et à apprécier cette contribution à la qualité des thèses.

[Prix] Ouverture des candidatures pour la première édition du Prix science ouverte des données de la recherche

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le Comité pour la science ouverte ont lancé un appel à candidatures pour le Prix science ouverte des données de la recherche. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 24 juin 2024.

Ce prix veut mettre en lumière aussi bien des projets, des individus que des collectifs engagés dans des pratiques exemplaires de gestion et de partage des données de recherche, ou s’appuyant sur des données produites par d’autres. Le prix comporte plusieurs catégories qui distinguent la capacité à mettre en œuvre les conditions de la réutilisation, à réutiliser des données d’autres dans le cadre d’un projet ou encore des idées ou projets novateurs dans l’ouverture et le partage des données : “créer un jeu de données manquantes” ; “créer les conditions de la réutilisation” ; “favoriser la transdisciplinarité” ; “mention spéciale du jury”. Chaque projet lauréat se verra récompensé d’une dotation de 5 000€ minimum, versée à l’établissement renseigné dans la candidature.

[Appel à bénévoles] Rejoindre l’équipe de Digital Orientalist

Le webzine Digital Orientalist qui réunit des chercheurs, bibliothécaires et étudiants passionnés par les humanités numériques en études aréales a lancé son appel à candidature annuel pour des éditeurs, contributeurs et membres d’équipes. Pour candidater, il faut répondre à ce formulaire avant le 15 juillet 2024.

[Appel à contribution] Revue Humanités numériques, numéro thématique

Après trois numéros thématiques, la revue Humanités Numériques relance un appel à numéros thématiques. Pour proposer de coordonner un numéro, il convient de communiquer les informations préparatoires suivantes : un titre de travail, un argumentaire comportant une bibliographie, un aperçu des communautés d’auteurs et autrices susceptibles de contribuer, ainsi que les présentations succinctes des personnes qui formeraient le comité des éditeurs invités.

Plus d’informations sur les attentes vis-à-vis des éditeurs invités se retrouvent ici.

Les propositions sont attendues à partir du 1er septembre 2024.

[Appel à numéros thématiques] Revue Humanités numériques, articles variés

La revue Humanités Numériques lance un appel à contribution pour son prochain numéro constitué d’articles variés qui sera publié en 2025. Humanités numériques est une revue francophone publiée en libre accès et consacrée aux usages savants du numérique en sciences humaines et sociales. Éditée par l’association francophone Humanistica et diffusée sur la plateforme OpenEdition Journals, elle offre un lieu de réflexion, de débat scientifique et d’expression aux chercheurs et enseignants dont les travaux s’inscrivent dans ce champ. La revue s’adresse ainsi aux spécialistes des sciences humaines, des sciences sociales et des disciplines liées aux technologies de l’information, ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui se sentent concernés par les transformations numériques des savoirs.

Les propositions sous la forme d’articles complets, rédigés en français sont attendus pour le 30 septembre 2024 au plus tard sur le site OJS de la revue : https://revue-humanites-numeriques.humanisti.ca.

Formations

[Transcribathon] TranscriboQuest 2024

Biblissima+ avec le soutien supplémentaire du projet ATRIUM, organise  un transcribathon avec une session de formation. Cette école d’été qui aura lieu du mercredi 11 septembre au vendredi 13 septembre 2024 à l‘ENS de Lyon, offre aux participants l’occasion de travailler avec des manuscrits historiques tout en perfectionnant leurs compétences de transcription sous la direction de formateurs experts. Date limite de candidature : le 15 juin 2024.

[Webinaire] Identifier les entrepôts thématiques de confiance pour mieux orienter les chercheurs

Le 17 juin de 12h à 13h, dans le cadre des wébinaires de la commission “Recherche & Documentation” de l’Association des personnels de direction des bibliothèques universitaires (ADBU), Cécile Arènes (Sorbonne Université), Marie-Emilia Herbet (Lyon 3) et Véronique Stoll (Observatoire de Paris) présenteront la méthodologie conçue par le Collège des données de la recherche pour mieux apprécier la qualité d’un entrepôt thématique de confiance. Ces travaux ont débouché sur une première liste évolutive d’une cinquantaine d’entrepôts relevant aussi bien des sciences, technologies, médecine que des sciences humaines et sociales.

[Webinaire] Séance de lancement du réseau de centres de formation Skills4EOSC

Le  SKILLS4EOSC PROJECT organise un webinaire le 25 juin 2024 de 9h30 à 12h30. Lors de cette séance, seront présentés les différents centres de compétences de SKILLS4EOSC PROJECT (S4E CCs) dédiés à la science ouverte et à la gestion de données. L’objectif est que ces S4E CCs deviennent des réseaux collaboratifs en fournissant des formations au niveau européen.

Inscription obligatoire.

[MOOC] Practices and tools for managing computations and data

Ce cours en ligne est le 2e volet d’une production de l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria) avec l’appui du Fonds national de la science ouverte (FNSO). Il aborde la problématique des données massives et des calculs complexes qui leur sont associés. Le MOOC apprend ainsi à utiliser des formats, tels que JSON, FITS et HDF5, des plateformes comme Zenodo et Software Heritage, des outils comme git-annex, docker, singularity, guix, make et Snakemake, et montre un cas d’usage réel. Le cours est composé de trois modules – gestion des données, gestion des logiciels et gestion des calculs – qui combinent des conférences vidéo, des sessions pratiques, des supports de cours textuels, et de nombreux exercices permettant d’acquérir une expérience pratique des outils et méthodes présentés.

Les inscriptions et le déroulement du cours sont disponibles jusqu’en septembre 2024. La formation se déroule en anglais.

Offres d’emploi

[ATER-temps plein] Traitement automatique des langues et Humanités numériques 

La Faculté des Langues de Strasbourg a publié une offre de poste ATER en Traitement automatique des langues et Humanités numériques. La personne recrutée sera affectée au Département des technologies linguistiques et des humanités numériques de la Faculté des Langues et interviendra essentiellement dans des formations en SHS à différents niveaux de la licence et du master. Le délai de candidature est le 17 juin 2024.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous adresser au contact pédagogique et recherche Pablo RUIZ FABO : ruizfabo@unistra.fr

[CDD de 12 mois] Chargé de projet ou de gestion auprès du Fonds national de la science ouverte

Le CNRS recrute un ou une chargé, chargée de projet ou de gestion pour le GIS FNSO (groupement d’intérêt scientifique, en charge du Fonds national pour la science ouverte). Les missions sont relatives à l’administration du Fonds national pour la science ouverte : conventionnement juridique avec les récipiendaires, gestion d’appels à projets et suivi des projets lauréats, organisation d’évènements. Date limite de candidature : le 21 juin 2024.

[CDD de 12 mois renouvelable] Chargé de mission humanités numériques et appui formation niveau recherche

Au sein de DataSaclay, l’Atelier de la donnée de Paris-Saclay, en liaison avec la MSH Paris-Saclay et des partenaires au sein des unités de recherche UVSQ, le poste s’articule entre deux axes principaux : maintien et évolution de l’offre de service en humanités numériques et données de recherche en SHS, et appui ingénierie pédagogique à la coordination des formations doctorales du réseau documentaire Paris-Saclay et à l’offre de formation aux enseignants-chercheurs. Date limite de candidature : le 10 juillet 2024.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Stephanie Amin (14 juin 2024). Newsletter DISTAM #35 Juin 2024. DISTAM. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11txl


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search